Une semaine de découvertes de savoir-faire pour les écoliers d’Etrepigney.

Au retour des vacances d’avril avait lieu à Étrepigney la première action, en collaboration avec le centre communal d’action sociale, les villageois et l’école du village, sur le projet à long terme de “transmission ou de partage de savoirs”.

La classe de CM1/CM2 se rendait ainsi au musée de la poterie d’Étrepigney, véritable patrimoine du village, pour le visiter.
Quelques jours plus tard, un atelier de découverte et écriture d’une carte postale pour une quinzaine de personnes âgées du village était proposé.

La classe de CP/CE1/CE2 participait, elle, à l’atelier pâtisserie pour apprendre à confectionner des succulents sablés et cookies.
Les œuvres à la Chapelle de Ranchot étaient également au cœur d’un atelier peinture pour cette classe, avec découverte et réalisation d’un travail à partir d’une œuvre du peintre Mondrian. Puis les élèves se
sont exercés à l’art du pochoir et des couleurs primaires, sur le thème des Jeux olympiques.

Enfin, la classe de maternelle était à pied d’œuvre, dans les bacs de jardinage de la cour d’école, pour planter fraisiers, framboisiers, persil, graines de radis et de capucine.

Ces actions ont permis une grande richesse d’échanges. pour connaitre et découvrir les compétences des uns et des autres. De prochaines actions différentes sont d’ores et déjà prévues pour continuer cette mission de transmissions de savoirs entre les générations.

(Article adapté de la publication du journal “Le Progrès”
Crédit photo : André Siclet)

“La Classe, l’œuvre !”

Le dispositif “La classe, l’œuvre !” offre la possibilité de construire un projet d’éducation artistique et culturelle à partir des collections des musées de France. La valorisation du travail accompli par les élèves aura lieu lors de la Nuit européenne des musées.

Cette année, le musée de Lons-le-Saunier fait une proposition gratuite aux écoles : Archéologie – Au temps des châteaux forts (cf. image).

Ce projet est à coconstruire avec les médiatrices du musée. En plus de l’atelier proposé, une ou deux séances avec les médiatrices peuvent, en effet, être envisagées afin d’apporter les connaissances nécessaires aux élèves en vue de leur production.

Les réalisations des élèves peuvent toucher différents domaines : arts plastiques, travaux d’écriture, danse, théâtre… Leur forme peut donc être très diversifiée : rédaction de cartels, de livrets de visite, de livrets jeux, visites guidées, créations numériques comme des audio-guides, des commentaires via QR Code… Faites selon vos inspirations, votre temps et vos envies ! L’équipe du musée se tient également à votre disposition pour vous donner des pistes.

Si vous souhaitez associer à ce projet l’intervention d’autres partenaires culturels comme par exemple des artistes, des comédiens ou des écrivains, des solutions de financement existent via l’appel à projet Partenarial ADAGE, possible jusqu’au 24 mai sur la plateforme ADAGE.

Des personnes-ressources sont également là pour vous aider dans l’élaboration et le suivi de votre projet :
– les conseillers pédagogiques départementaux et de circonscription ;
– Amélie Tissier, coordonnatrice La Classe, l’œuvre ! amelie.tissier@ac-dijon.fr

Enfin, si vous souhaitez partir dans cette belle aventure pour l’année prochaine, contactez le Service des publics du musée au 03 84 47 88 49 ou par mail à l’adresse suivante : resamusee@lonslesaunier.fr

Les CM2 de Damparis découvrent leur mairie

Les élèves de CM2 ont découvert le fonctionnement de la mairie de
Damparis.
Accueillis en salle du conseil municipal par le maire, des adjointes et la secrétaire générale de la mairie, ils ont participé à un quiz sur la vie locale, ont bénéficié d’explications approfondies sur le fonctionnement de la vie communale et participé à des discussions animées abordant divers aspects, tels que le rôle du personnel municipal, la gestion du budget, ainsi que les projets en cours et à venir pour la commune de Damparis.
Cette visite s’inscrit dans la mise en place prochaine d’un conseil junior destiné aux élèves de CMI, CM2 et 6 pour encourager l’engagement civique et la participation des jeunes à la vie démocratique locale.

(Article adapté de la publication du 10 mai 2024 dans Le Progrès
Photo : Mairie de Damparis)

Lancement du projet académique 2024-2027

Nous vous invitons à découvrir ce courrier de Nathalie Albert-Moretti, Rectrice de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l’académie de Besançon, chancelière des universités, concernant le lancement du projet académique 2024-2027.

Chères et chers membres de la communauté éducative et partenaires,

Vous allez découvrir, en cliquant sur le lien en bas de ce courriel, notre nouveau projet d’académie pour la période 2024-2027. Ce document est le fruit d’un long travail débuté il y a bientôt un an.

Élaboré en concertation avec la communauté éducative et ses partenaires, ce projet académique permet de décliner et de mettre en œuvre la politique éducative nationale sur le territoire de l’académie. Il s’adapte aux besoins de ce territoire, souligne ses priorités et constitue un cadre de travail commun à tous les acteurs de l’éducation dans les écoles, les établissements scolaires et les services concernés.

Le projet de l’académie se déploie en quatre axes, comme des points cardinaux et symboliseront la boussole pour les quatre années à venir. Il ne s’agit pas d’un programme d’actions, ni même d’un plan opérationnel, mais bien d’une charte commune, qui ouvre des caps :

  • une académie durablement engagée pour accompagner chaque élève dans son parcours de réussite,
  • une académie durablement engagée pour une École ambitieuse, tournée vers le futur,
  • une académie durablement engagée pour construire une École émancipatrice au service de l’humain,
  • une académie durablement engagée pour une École qui protège et qui épanouit.

Chacune et chacun d’entre vous y trouvera comment convergent nos actions. En effet, si le rôle des acteurs impliqués pour répondre aux besoins des élèves est différent selon leur fonction, chacun est utile à sa place, dans son école, dans sa circonscription, dans son établissement, ou dans le service au sein duquel elle ou il travaille. C’est pourquoi le projet académique nous concerne toutes et tous.

Nous vous souhaitons une agréable et inspirante lecture.

Découvrir le projet académique
2024-2027

La Grande Lessive : Et si on faisait des bulles ?

La Grande Lessive® est une œuvre d’art participatif et citoyen multimédia qui détourne le dispositif des anciennes « Grandes lessives » et le format de papier le plus courant, le A4.

Elle prend la forme d’une installation éphémère faite, un même jour, au moyen de réalisations plastiques conçues à partir d’une invitation commune, suspendues à l’aide de pinces à linge à des fils tendus en extérieur, dans des espaces publics ou privés.

« Faire des bulles » est l’invitation adressée à toutes et à tous pour La Grande Lessive® du 21 mars 2024.

Photo Joëlle Gonthier 2023

Faire des bulles seul ou à plusieurs transforme l’expérience fugitive en chorégraphie intentionnelle. En conséquence, le deuxième défi réside en la réalisation d’une performance collective au moyen de bulles le jour de La Grande Lessive®. Selon un protocole à inventer par les participants en fonction des lieux, des bulles de savon s’échapperont et disparaitront, tandis que leurs représentations graphiques resteront suspendues aux fils tendus en plein air. Ces réalisations à deux dimensions sur format A4 témoigneront d’approches individuelles de l’expression « Faire des bulles ». Photographies et autres images numériques, peintures, dessins, etc. feront ainsi exister, sur un même fil, la diversité, la légèreté et la transparence des bulles.

Si vous participez, pensez à nous envoyer des photos de vos expositions éphémères que nous aurons plaisir à publier sur ce site

Minute ! On lit…

“Minute ! On lit…” est un dispositif d’incitation à la lecture conçu et promu par les inspections de lettres des académies de Besançon et de Dijon, avec le soutien de la Région académique Bourgogne-Franche-Comté, délégation régionale académique à l’éducation artistique et culturelle (DRAEAC).

Simple, non-chronophage, la mise en œuvre de Minute ! On repose sur l’engagement pédagogique à une minute de lecture de l’œuvre choisie. La seule condition matérielle est la mise en circulation d’un livre.

Les informations détaillées sont à retrouver en suivant ce lien.